Soldat pendant la cérémonie de montée en grade

Choisir un profil unique et expérimenté

Pourquoi une expérience dans l’armée de Terre est-elle un atout indéniable pour vous qui recherchez les meilleurs profils ? Parce que son engagement au service de la France et des Français enrichit tout soldat d’un savoir-faire et d’un savoir-être uniques emprunts d’exigence et de valeurs fortes sur lesquelles vous pouvez compter.

Savoir-être…

Pour vous, employeur, une candidature riche d’une expérience dans l’armée de Terre est synonyme d’un savoir-être reconnu : disponibilité, discipline, esprit d’initiative, sens des responsabilité, autonomie et ponctualité.

En effet, le premier métier de tout militaire de l’armée de Terre est celui de soldat, ce pour quoi il est formé dès sa formation initiale, une immersion qui ancre le sens du devoir et du collectif. 

Être soldat est un métier d’une grande exigence, qui encourage effort et dépassement de soi pour le bien du collectif. Tout soldat est amené à vivre pleinement les valeurs de l’armée de Terre : mérite, altruisme, fraternité, exigence, dépassement et équité, valeurs qu’il continuera à faire vivre au sein de votre entreprise. 

… et savoir-faire

En plus de son métier de soldat, tout militaire de l’armée de Terre a également une spécialité à laquelle il est formé dès son arrivée lors de sa formation de spécialité, puis tout au long de son parcours dans l’institution.  Son emploi lui donne l’occasion de développer ses connaissances, ses compétences et d’acquérir des responsabilités.

Il en existe plus d’une centaine, réparties dans 16 grands domaines de spécialités : informatique et télécommunications, logistique et transports, forces spéciales, administration et services, aérocombat, artillerie, chars de combat, infanterie, maintenance, renseignement, génie de combat et BTP,  sécurité et prévention, restauration, santé, sport, enseignement, recherche et musique.

De nombreuses spécialités de l'armée de Terre font l'objet de certifications reconnues dans le secteur civil.

  • 70
    certifications professionnelles compatibles dans le civil

Des hommes et des femmes préparés à la vie professionnelle civile

Tout soldat peut évoluer rapidement sur la base de son mérite. Ainsi, 20 % de son temps est consacré à la formation continue. C’est donc une personne préparée à l’apprentissage en continu qui sort de l’armée de Terre.

À l’issue de son parcours (un ou plusieurs contrats), le soldat est accompagné dans son retour à la vie professionnelle civile, et ce dès 4 ans de service. Il bénéficie de l’aide des conseillers de l’agence Défense Mobilité dans sa recherche d’emploi et pour effectuer des bilans d’orientation… 

Il ne vous reste plus qu’à rencontrer ces hommes et ces femmes prêts à enrichir la vie de votre entreprise…

L’accompagnement de l’agence Défense Mobilité

L’agence Défense Mobilité est l’agence de reconversion du ministère des Armées. Elle est composée de professionnels ayant une connaissance accrue des spécificités des candidats et de vos besoins en tant qu’employeur. 

Vos besoins de candidatures sont en effet pré-sélectionnés par les professionnels de Défense Mobilité afin de vous proposer les profils adaptés.

IDÉE REÇUE
Un ex-militaire est forcément en fin de carrière.
FAUX
L’armée de Terre propose des contrats courts de 2, 3 ou 5 ans. En moyenne, les soldats passent 6,5 ans dans l’armée de Terre ; nombre d’anciens militaires retournent donc très jeunes à la vie civile.
En savoir plus sur les parcours dans l’armée de Terre en téléchargeant la brochure "Trouver sa voie"
ven 04/09/2020 - 10:00 -

pdf, 7.02 Mo

En savoir plus sur les opportunités du métier en téléchargeant la brochure "Construire leur avenir"
ven 04/09/2020 - 09:58 -

pdf, 2.41 Mo

Inscription newsletter

Les CIRFA continuent de vous accueillir

Dans le respect des règles sanitaires, les restent ouverts au public.

Les convocations aux épreuves de sélection sont maintenues.

Pensez à vous munir de votre attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case “Convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public”.