61ème régiment d’artillerie

Quartier général d'Aboville
BP2086
52903 CHAUMONT - CEDEX 09
France

A5 puis N67

Gare SNCF de Chaumont

Le régiment en détail

61ème ! En avant !

C’est à Verdun, dans la Meuse, qu’est créé le 61ème régiment d’artillerie de campagne (61ème  RAC), le 1er mars 1910.  Le 61ème RA compte alors 65 officiers, 1933 hommes et 2015 chevaux.  Il constitue l’artillerie de la 42ème division d’infanterie. C’est lors de la bataille de Pierrepont que les hommes du 61ème RA gagnent leur surnom de « Diables-Noirs », donné par les Allemands eux-mêmes en hommage à la valeur guerrière de ces artilleurs audacieux dont les tirs sont si précis. A la fin de la première guerre mondiale, l’étendard du 61ème RAC arbore huit Croix de Guerre 1914-1918, dont six palmes (citations à l’ordre de l’armée), un clou de vermeil (à l’ordre du corps d’armée) et un clou de bronze (à l’ordre de la division). Après une sixième citation à l’ordre de l’armée, le régiment se voit décerner la fourragère à la couleur du ruban de la Légion d’Honneur, le 21 juin 1921 et prend ainsi l’appellation de « Premier de la fourragère ».


Aujourd’hui, le 61ème RA est – et ce depuis 60 ans – le régiment de drones de renseignement de l’armée de Terre ; il reste fidèle à ses valeurs d’artilleurs et sa devise « 61ème ! En avant ! » est plus que jamais d’actualité. En effet le régiment vit actuellement une transformation complète et renouvelle l’ensemble de ses systèmes de drones. 


Missions

Unique régiment de renseignement d’origine image de l’armée de Terre, le 61ème régiment d’artillerie a pour mission de :

Délivrer du renseignement d’origine images à des fins d’appréciation de situation ou de ciblage intégré à des groupements de recherche multi-capteurs (GRM) ou directement en appui des forces terrestres ou spéciales

Participer à la formation des opérateurs drones de toute l’armée de Terre

Armer le poste de commandement d’un groupement recherche multi-capteurs (GRM)

Participer aux missions communes de l’armée de Terre de type SENTINELLE pour la protection de la population.

Compositions

4 batteries de drones

1 batterie de traitement et diffusion du renseignement

1 batterie de commandement et logistique

1 batterie de maintenance

1 batterie de réserve

Matériels

SDT - Système de drone tactique

SMDR - Système de mini drone de renseignement

SDTI - Système de Drone Tactique intérimaire

DRAC - Drone de Reconnaissance Au Contact

Micro drone

Nano drone

Situé dans le département de la Haute-Marne, le 61ème régiment d'artillerie est installé à Semoutiers sur une ancienne base aérienne américaine construite en 1955. A 10km de la ville de Chaumont (27000 habitants, préfecture de la Haute-Marne), la garnison offre un cadre de vie sain, entre ville et campagne. Toutes les commodités sont disponibles à proximité. La ville abrite une école de gendarmerie ainsi qu’une école d’infirmiers et d’infirmières, qui la rendent vivante et animée. A moins d’une heure de voiture, se situent les villes de Troyes, Dijon et Nancy. Enfin, le train dessert Chaumont et il faut compter 2h30 pour se rendre à Paris par cette voie.


Les régiments en opération

  • Opérations extérieures

    Où et quand ?

    RCA : 2015
    Tchad : 2015
    EAU : 2015
    Mali : 2015
    Djibouti : 2015
    Afghanistan : 2008 / 2012
    BSS : 2017
    RCA : 2017, 2018
  • Manoeuvres
    2014
    ROCHAMBEAU (exercice international état-major), CENTAC (appui de l’infanterie avec drones), CENZUB (appui infanterie avec drones), TOLL (drones + état-major), GAMEX (coopération drones-hélicoptères), IHEDN, 14 juillet.

    2015
    CENTAC + CENZUB, CITADEL KLEBER (idem ROCHAMBEAU), CHAMBORANT (coopération multicapteurs), MURZUQ (idem GAMEX)