11ème REGIMENT D’ARTILLERIE DE MARINE

Camp de la Lande d'Ouée
Quartier Général Lemonnier BP 32
35998 RENNES CEDEX 9
France

- ROUTE : A84 sortie 28 VITRE/COMBOURG/ST AUBIN DU CORMIER puis suivre la direction 11ème RAMa.

TGV (distance de la gare au régiment : 30 km), navette gare-régiment les vendredi (12h30) et dimanche soir

Le régiment en détail

Alter post Fulmina Terror

Le 11e régiment d’artillerie de Marine est héritier des « compagnies ordinaires de la mer » créées en 1622 par le cardinal de Richelieu. Créé à Lorient en 1929, il reprend les traditions du 1er régiment d’artillerie colonial (1er RAC) et s’installe dans la ville jusqu’en 1940. Recréé en 1951 à Dinan, il intègre la 9e brigade d’infanterie de Marine en 1963. Professionnalisé depuis 1979, et particulièrement tourné vers l’extérieur, le régiment a été présent sur tous les théâtres d’opérations extérieures depuis la fin des années 70. Le 11ème Régiment d’Artillerie de Marine est le régiment d’appui feux de la 9e brigade d’infanterie de Marine. Les 1200 Bigors qui y servent sont répartis dans une batterie de commandement et de logistique, trois batteries de tir sol-sol, une batterie sol-air, une batterie d’acquisition et de surveillance  et deux unités de réserve. Le régiment de distingue par sa culture de l’engagement et de l’innovation tactique. Apte à armer sans délais un état-major tactique (EMT) et des compagnies de marche, il trouve dans le développement des fondamentaux du combat les ressorts qui lui permettent de cultiver l’excellence dans ses métiers artillerie. «Intégrateur» des feux pour sa brigade, il cherche en permanence le développement de ses moyens de coordination et de sa culture interarmées, avec un lien particulier vers la marine Nationale. Cette polyvalence est entretenue tout au long de l’année par un effort en matière de rusticité et de sens de l’adaptation face à tout type de situation. Le 11ème RAMa appartient à une brigade amphibie. Cette capacité est entraînée dans le cadre d’exercices interalliés et interarmées. Le 11 contribue au groupe d’aide à l’engagement amphibie (GAEA), unité spécialisée de la 9ème BIMa. La mission principale du 11ème RAMa est de planifier et d’exécuter au profit de la 9ème BIMa tous les feux d’appuis via ces moyens propres, canons et mortiers, ou des moyens aériens, bombardiers, hélicoptères, etc., ou navals, frégates, etc. qu’il soit français ou appartenant à nos alliés et la défense surface air. La batterie d’acquisition et de surveillance, en plus de sa contribution à l’appui feu, participe à la mission de renseignement de l’artillerie, grâce à ses moyens d’acquisition spécialisés (radars, drones, caméra MARGOT, etc.).


  • materiel_caesar-2.jpg
  • materiel_drac-1.jpg
  • materiel_mo120-1.jpg

Missions

LE RENSEIGNEMENT

LES FEUX INTERARMEES

Renseignements d’origine humaine (ROHUM).

Renseignements d’origine électromagnétique (ROEM).

Renseignements d’origine radar (RORAD).

Renseignements d’origine imagerie (ROIM).

Compositions

1 batterie de commandement et de logistique

3 batteries de tir sol-sol

1 batterie sol-air

1 batterie d'acquisition et de surveillance

2 unités de réserve

Matériels

CAESAR : Camion Equipé d’un Système d’Artillerie

Mortiers de 120mm

Missiles MISTRAL : missile transportable anti-aérien léger

VAB OBS : Véhicule de l’Avant Blindé équipé de moyens d’observation

DRAC : Drone de Reconnaissance Au Contact

Différents RADAR : RATAC, RASIT

Votre lieu de vie

garnison_saintaubinducormier-1.jpg

Le régiment se trouve sur la commune de Saint-Aubin-du-Cormier, ville de 3 966 habitants idéalement située aux portes de la Bretagne et de la Normandie. Il dispose d’une situation avantageuse au croisement des axes Rennes/Fougères et Vitré/Saint-Malo. Ayant à proximité un accès à l’A84, il se trouve de fait dans la couronne rennaise, à seulement 28 minutes du centre de la capitale bretonne.   ST Aubin offre un large panel de services qui sont complétés facilement par la proximité de grandes agglomérations. La ville de Rennes, en particuliers, propose tout ce qu’une métropole moderne peut avoir et est particulièrement dynamique du fait de la présence d’universités.


A moins d’une heure de route, quelques-uns des sites qui s’offrent à vous : 


A 10 minutes : la vallée du Couesnon : source de détente et point de départ de nombreuses activités de plein-air, classé Espace Naturel Sensible par le Département.

A 25 minutes : Fougères, ville d’art et d’histoire, et son château, plus grande forteresse médiévale d’Europe, vous replonge en plein moyen-âge.

A 30 minutes : Rennes, capitale culturelle, festive et conviviale de la Bretagne.

A 45 minutes : La baie du Mont-Saint-Michel et ses merveilles dont son abbaye classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

A 50 minutes : Les plages de sable fin de Carolles et Jullouville.

A 1 h : La côte d’Emeraude : la cité corsaire Saint-Malo et ses remparts, le grand Aquarium, Cancale et ses huitres… Granville, ses plages, son port et l'accès aux îles (Chausey, îles anglo-normandes...)

Dinan, la cité médiévale, son port et la Vallée de la Rance.


 


 


Les régiments en opération

  • OPEX

    IRAK 2017, 2019
    MALI 2015, 2017, 2019
    LIBAN 2015, 2019
    ESTONIE 2017
    AFGHANISTAN 2015




  • MCD

    EMIRATS ARABES UNIS 2017, 2019
    SENEGAL 2019
    COTE D’IVOIRE 2017, 2019
    DJIBOUTI 2016, 2018
    GABON 2017
    REUNION 2016
    GUYANE 2015, 2017
    MARTINIQUE 2015
    NOUVELLE CALEDONIE 2015
    TAHITI 2017
  • MISSINT

    SENTINELLE/VIGIPIRATE