• Signature de contrat

04.12.18

Dix-sept jeunes intègrent la grande famille des parachutistes

 

C'est désormais officiel, ces dix-sept jeunes issus du département de la Haute-Garonne sont soldats de l'armée de terre. Lors d'une cérémonie, ce 4 décembre 2018, au palais Niel de Toulouse, qui regroupait ces nouveaux engagés et leurs familles, le général, commandant de la 11eme brigade parachutiste, Patrick Collet, a tenu à rappeler l'importance de l'engagement au sein de l'armée française : « Vous mettez volontairement un pied dans la collectivité de par votre engagement. Un choix fait par vous, par vos familles, de par les valeurs qui vous ont été inculqué. »

Des membres de la famille étaient venue accompagner leurs fils et filles pour la signature d'un contrat d'engagement de cinq années au sein de l'armée française. Une fierté pour ses parents et enfants qui ont fait ce choix professionnel, mais aussi personnel de quitter leur entourage pour servir la nation.

S'ils en ont déjà l'apparence avec leurs cheveux court et leur posture droite, ces jeunes ont encore tout à apprendre du métier de soldat. Comme leurs aînés, ils ont, en tant que volontaires, poussé les portes du CIRFA (Centre d'information et de recrutement des forces armées) de Toulouse pour définir leurs projets professionnels et ainsi trouver leurs voies dans l'armée. Grâce à leur motivation, ces jeunes ont obtenu de bons résultats aux tests de sélection passés à Bordeaux il y a quelques mois.

Leurs choix se sont portés sur les brigades de parachutistes : Sept d'entre eux rejoignent le 8ème régiment parachutiste d'infanterie de marine à Castres, quatre autres le 3ème régiment parachutiste d'infanterie de marine à Carcassonne. Cinq partent pour 17 régiment de génie parachutiste de Montauban, 4 autres au 1er régiment de chasseur parachutiste à Pamiers, un au 3eme régiment du matériel de Montauban, Enfin un le GSBdD (groupement de soutien des bases de défense) Toulouse Castre.

En présence des recruteurs du CIRFA et de cadres de la brigade parachutiste, chacun s'est avancé à l'appel de son nom pour apposé son paraphe sur les documents officiels. Ça y est l'engagement est pris ! Un dernier au revoir autour d'un café et direction la gare. Valises en main, ils partent à la découverte de leur nouvelle famille, celle des parachutistes, et de leur nouvelle vie, celle de soldat de l'armée de terre française.