• 18-12-2018-articlesite.jpg

14.12.18

1) Esprit de cordée :  c’est une forme de solidarité propre aux chasseurs alpins qui naît de leur entraînement en milieux extrême. La cordée c’est quand les soldats s’attachent entre eux lors d’une progression dans la neige ou en escalade. Encordés les combattants de montagne forment une chaîne solidaire.

2) Rusticité : Les conditions extrêmes auxquelles s’entraîne le combattant de montagne et auxquelles il lui arrive d’être confronté, développent chez lui un sens de la rusticité. Il apprend à se débrouiller, à survivre avec peu. 

3) Humilité : La formation du combattant de montagne est particulièrement rude. En milieu extrême, il est confronté aux éléments naturels. L’humilité s’impose à lui face à la force de ces éléments. 

4) Combativité : Avant tout, la combativité découle de leur statut de chasseur. De plus, la rudesse des milieux dans lesquels doivent se battre les combattants de montagne accroît leur combativité.

5) Endurance : La survie, les conditions extrêmes, les combats auxquels se prépare le combattant de montagne développent son endurance.

Certaines ou la totalité de ces qualités vous correspondent ? Super ! La spécialité de combattant de l’infanterie pourra vous intéresser ! N’hésitez pas à venir nous rencontrer dans le CIRFA le plus proche de chez vous.